Cette année, la plus grande librairie indépendante de France nous a confié la conception et l’installation de ses vitrines pour le mois de décembre. Un challenge réalisé en peu de temps et réussi.

En effet, c’est aux élèves de l’ECV que la librairie a fait appel pour concevoir une scénographie originale pour les fêtes de fin d’année. La promotion de Design Corporate de Mastère 2 a répondu avec plaisir à cette demande. Tout le groupe s’est alors divisé en plus petits groupe pour penser des concepts et avoir plusieurs propositions, puis par la suite, autour d’un Jury, le projet final a été choisi.

L’occasion également pour moi d’encadrer la communication du projet, en créant les supports de communication pour expliquer nos intentions et en faisant un reportage photo d’aval en amont de tous les concepts proposés, du travail acharné de chacun.

Conception et test de pliage pour notre groupe. Crédits: Alice BERTIN

Le concept du blanc imaginaire —

Noël est un moment important de l’année dans notre culture, et le livre est une dimension à part entière de ce moment.

Pour le lecteur, «un livre est une extension de la mémoire et de l’imagination ».
L’essence même du livre est l’imaginaire. Lire un ouvrage, c’est se faire une représentation personnelle du monde qui nous est décrit. Les vitrines laissent aux passants le droit d’interprétation personnelle. Elles offrent une installation qui met en avant le papier et la sculpture autour du livre, dans un univers blanc, pur et scintillant.

Voluptueuse et originale, la vitrine est une oeuvre de l’esprit comme la métaphore de l’auteur avec son livre. Le blanc donnera un esprit léger, merveilleux, et interpelle au-delà des couleurs traditionnelles.»

 

Une touche fantastique:

La vitrine jeunesse représente la magie de Noël à travers les contes et apporte une particularité au concept.

La mise en scène des personnages de contes célèbres se fait à travers un système de découpe et de pliage comme pour donner vie à la page du livre et à l’histoire que l’on raconte.

Une réalisation à la main !

L’intégralité des vitrines est réalisée à la main. Une fois le travail réparti dans le groupe, chaque étudiant(e) a travaillé sur une vitrine, laissant place à son imagination en origami, en sculpture de livre et en scénographie.

Un vrai challenge compte tenu du temps imparti, un peu moins d’un mois, de la réalisation jusqu’au montage.

Aucun gaspillage, avec la réutilisation d’épreuves non corrigées fournies par la librairie Mollat, des livres normalement destinés à la destruction. L’utilisation de matériaux de récupération pour la mise en place des vitrines était une notion importante pour les étudiants.

Nous remercions l’équipe de Mollat pour avoir été ouverte et nous avoir soutenu dans le projet. Un grand merci également à Elodie HOUYELLE (de l’agence E3) pour nous avoir encadré de la conception à l’installation avec beaucoup de sympathie et de professionnalisme.

Laisser un commentaire